Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 
25/05/2008 21:08:31
Bien aimé ta Cécile! J'étais un peu inquiet, au départ, de cette annexion par le Marais chrétien mais j'ai pu vérifier qu'elle t'appartenait bien tout entière, cette Cécile si peu orthodoxe voire iconoclaste, même si je ne crois pas que les vrais musiciens soient recrutés parmi les saints. Je crois en revanche que ton écriture se décante et affrirme, ici, ce qui fait la singularité de ta voix dont la formule, certes un peu facile, tiendrait à ce que tu nommes toi-même "poésique".Bref tu es peut-être une sorte de Rimbaud qui aurait lu Mallarmé...
Philippe Arnaud
 
22/05/2008 12:46:27
Dès la première page de ton recueil et tout au long de sa lecture, on respire cet odeur de lys et de rose qui emplit la maison de Cécile, après que l'ange l'eut enseignée. Quelles belles émotions je dois à cette association pleinement réussie de l'histoire et de la légende, de la musique et de la poésie. Tu possèdes au mieux cet art de la brièveté qui hausse un vers unique à la dimension d'un poème,et c'est très beau.
Serge Wellens
 
22/05/2008 10:51:17
Chanterelle - les mots, des appeaux dans la douce clairière du livre ou corde sur laquelle se perche l'oiseau du silence. Le silence, cette note sublime vers laquelle tend toute poésie.
Jean-Claude Coiffard
 
12/05/2008 00:47:20
Cécile,toi, la farouche fiancée des airs, HANDLE WITH ICARE !
Philippe Thomassin
 
02/05/2008 16:32:10
Cher Roland, Mélopées et ramages, pris en ta "Chanterelle" aux versets cadencés, nous délivrent au sang, de prédelle en prédelle, la note lumineuse en visage de sainte... C'est un bien bel ouvrage, en vérité, que ton hommage à sainte Cécile. Ta juste proximité nous rapporte ses ondes... Près d'Elle un coeur s'apaise. Et ce n'est pas un petit miracle... que celui du talent ! Avec mon amitié,
Patrick Derouard