Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 
18/12/2011 22:19:22
10 décembre, St Vincent-sur-Jard, Soirée de poésie. Invité du jour, en quelques mots,quelques notes sur la guitare, vous nous transportez dans l'univers de Cadou, dans celui de Gracq,et dans la légèreté des haïkus. Je retrouve la musique de la poésie de Cadou dans le "Blues pour Cadou", puis dans "Grenier à sel,pour saluer Gracq" j'entends l'"esprit" des Mauges, la glaise collée aux semelles... Mais c'est bien sûr pour mieux nous inviter dans votre univers poétique. Pour moi c'est la découverte d'un poète, d'un artiste rigoureux et exigeant. La voix est pleine, riche d'harmoniques. La musique est belle, et très originale. Humour discret. Grande présence, écoute attentive des autres lecteurs. Il me reste à vous lire. L'invitation à le faire est irrésistible. Si vous cherchiez à gagner de nouveaux lecteurs, le but est atteint.
Reine Dupas
 
16/11/2011 17:27:30
J'ai reçu "Lapidaire 17" que ce livre est beau, le photographe génial. J'ai aimé le croisement des traces d'avio justeau sommet du menhir je ne savais pas qu'on pouvait dire le mystère des pierres et l'émotion avec des mots moi qui reste muetteet ne peux que les effleurer. Merci de votre aide. Plus je lis, je découvre et j'admire
Christiane
 
03/11/2011 18:37:32
Prose ou forme poétique, enchantement, je ne trouve pas d'autre mot et souvent accompagné d'une pointe de malice
Anjou
Ciel, toits et Loire de cendre bleue
et la couleur danse devant moi
quel amour pour ce pays d'enfance chanté en mots inattendus, en syllabes sonnantes en images...les gens les oiseaux, les arbres palpitent de vie.
C'est pour ça qu'il faut les dire ,se servir de tous ses sens, entendre, voir
je suis "ensorcelée" mais oui!
et envie de faire danser mes pinceaux
Christiane
 
03/11/2011 16:35:00
Super, ton site !
"neige mezza voce" me met la larme à l'oeil
et "oiseau migrateur"! et "si jamais revient" !
et ta carte de visite ! c'est beau ! J'adore les portraits imaginés,le poème qui t'est dédié ("le messager").Ta bio est très drôle.
Claude Francheteau, peintre
 
02/11/2011 15:07:18
J'ai beaucoup aimé ta Roue des cinq saisons et j'ai été moins sensible au haïcooks. Mais je vais relire comme j'aime le faire dans ce cas-là. Certains haïkus m'ont vraiment fait rire (et parfois, jaune !).
Liliane L.