Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
22/03/2011 10:50:07
Il y a dans Grenier à sel, des pages d'absolue beauté... C'est magnifique, on ne peut en dire plus, au "saulnier". Et ne t'attriste pas qu'ils ne sont pas très nombreux ceux qui peuvent t'entendre. Les staliniens ont eu le pouvoir, les nazis aussi, aujourd'hui, ce sont les sourds de l'âme... P.-S. : J'adore regarder le merle qui revient, chaque année, dans mon jardin et il marche effectivement sur ses "pattes d'aubépine", et quelles délices ces "coqs à crête d'aurore au bord des lavoirs", cette "alouette, dégagée des affaires courantes"...
Caro
 
09/03/2011 14:34:25
Comme vous, je salue profondément Julien Gracq : "le sel sonore" que j'aime, ainsi que vous le dites. Le don de poésie est d'aller au coeur des choses, de les révéler. Autres expressions pleines, qui sont de vous :"l'herbier des souvenirs", "cortège de fruits en partage", "moissons triomphantes","mains pleines de candeur", que de flammes vives dans votre dernier florilège! "Et l'on va son chemin d'insecte..." Je réfléchis. Suis-je un scarabée, un mille-pattes, un grillon pour aller mon chemin ?...
Hervé Rougier, écrivain et poète
 
20/02/2011 21:08:33
Chroniques de l'éclair: ce poème brillera toujours d'un éclat flamboyant; il est lumineux, musical, fulgurant comme son nom l'indique. Poème romanesque ou roman de poète, un grand, un très grand livre.
Marie-Noëlle HOPITAL
 
20/12/2010 17:57:48
Ton "Grenier à sel" est encore d'une écriture très concertante, similaire sur le plan formel à "Chanterelle". Ligne à ligne, page à page,, c'est intensément frémissant. "Plus d'une fois", je me suis arrêté pour écouter en moi l'écho de ta voix "boomerang /de chance et de cristal"...
Gilles Baudry, poète
 
04/12/2010 15:33:18
Ce que je trouve remarquable :c'est que, plus on lit vos livres, par petits passages et avec un peu de recul, plus on (je devrais dire "je") y pénètre en profondeur - par légères avancées - dans ce que vous nous partagez de la richesse du texte...
M. P.