Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
06/06/2012 12:29:29
désolée la fautee pour il faut enlever un r pour écrite é ! j'ai du mal en français parfois ! mais pourtant c'est un participe comme en italien! F D R B
Francesca Della Rocca Bianca
 
05/06/2012 21:04:10
Nous n'avons pas de rivière aussi belle, aussi majestueuse dans mon pays d'Italie!J'ai aimé votre livre Le Fleuve et le Rocher pour 100 raisons au moins. Bien qu'italienne, j'ai toujours vécu à proximité de la rêvière, près du quai Hoche , près de Bouchemaine. J'y suis aussi attachée que n'importe quelle angevine. Pour lire e livre il suffit de se glisser comme Ophélie dans la chevelure du fleuve. L'eau permet le mélange des époques et des genres. On fait en quelques lignes le grand écart entre Barbe Torte, les goganes, la Pérouse et Jacques Demy. Ah vraiment j'adore ces évocations! Ce livre est vraiment très réussi, original, riche.. j'allais oublier: j'ai chez moi, une belle belle carte qui présente Nantes au 18e, j'y ai découvert le couvent des Capucins (c'est un peu italien ça, frère François que j'estime au delà de tout) , je ne l'avais pas encore vu. moi qui croyais que c'était une création qui vous revenait...
Francesca Della Rocca Bianca
 
27/05/2012 18:02:57
Depuis mon fauteuil roulant, je ne la vois plus notre belle Loire. En lisant votre dernier recueil " le fleuve et le rocher", je la découvre chargée de tant d'histoire et de beauté.Un travail de recherches énormes qui me fait voyager avec félicité. Merci pour ces bons moments que vous me permettez de vivre grâce vos écrits. Si vous venez à Montjean sur Loire , n'hésitez pas à me faire une petite visite Gisèle
Gisèle Boutet
 
25/05/2012 15:06:59
J’ai bien aimé ta promenade nantaise : tu as su enchanter (après Gracq et Mandiargues) quelques lieux emblématiques de la ville, en les nimbant de cette aura d’imaginaire tout scintillant de culture. Je pense notamment aux « cerceaux fauves de Buren » sous lesquels « Le Fleuve insinue sa crinière », au « Passage Pommeraye, gorgé de fruits défendus et flamboyant de tentations » ou encore à « l’hôtel La Pérouse, haubané de tags »… Comme toujours, tu as l’érudition légère et l’image fertile, et ta mémoire - ce remarquable « broyeur à ferraille et à archives » - fait merveille, convoquant, évoquant, pour notre plus vif plaisir, les grands fantômes qui hantent la ville : J. Verne, J. Vaché, J. Demy ou Barbara. Les grands vivants ne sont pas non plus oubliés : P. Michon en fameux « capitaine des écritures » ou Fabrice Hybert.
Hubert Bricaud
 
07/05/2012 19:02:36
Merci, cher Roland, pour cette croisière en Rêvière sur les eaux fractales de la Loire, ce fleuve souverain qui prend et livre comme un sang et façonna l'Histoire en fascinant les hommes à s'en faire obéir... Bravo pour ton talent porté incandescent, une nouvelle fois, au "diapason de la poésique". A te revoir à quai, bon voyage, avec mon amitié,
Patrick Derouard