Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
02/08/2012 16:46:04
Merci Roland pour ce recueil artistique Roue des cinq saisons où l'oeil est continuellement tiré au N S E O occupant un espace jusqu'aux confins de l'univers. Le haïku y est d'emblée une calligraphie en mouvement. Des poèmes qui éclairent notre époque en traversant paresseusement les saisons pour nous convier à un festin où les saveurs supplantent les visions du monde. Bravo! Micheline B. du Québec, Canada.
Micheline Beaudry
 
26/07/2012 20:49:53
Cher Roland les témoignages de Julien Gracq et de j-M LE Clézio me vont droit au coeur (je n'oublie pas Pierre Michon et je sais ton admiration pour lui)ils disent tellement mieux que je ne saurais le faire le bonheur que j'éprouve à te lire merci de nous confier leur réflexion sur ton oeuvre et...j'attends "le parloir aux oiseaux une rimailleuse qui ne se lasse pas de te lire
christiane Guicheteau
 
13/07/2012 12:46:38
La façon dont l'autre jour, tout le monde s'est égaillé ne nous a pas permis de te dire combien nous avions apprécié la lecture de ton recueil "Le Fleuve et le Rocher" : le ton, le rythme, le jeu de la voix, tout y était pour faire ressortir l'aspect musical de ta poésie. Alors, d'une part, bravo pour l'avoir pensé, écrit et dit ; d'autre part, merci de nous avoir fait passer le souffle du poète.
Philippe et Nicole Joessel
 
05/07/2012 21:58:02
Roland, Vous m'avez régalée de mots et de mets dans vos menus amusants. Vous m'avez fait trembler d'émoi -ou bien rire aussi - dans vos sensibles ...cinq saisons. Vous m'avez entraînée dans le courant du fleuve- Loire dont les eaux épousent l'océan près de chez vous, puis partent à la conquête de l'ouest. Vous m'avez rouvert la porte des haïkus dont je m'étais détournée par peur de trahir le sublime genre. Grâce à vous je vais oser... reprendre mon encrier et frapper chez PLOC ! Merci...
Yolande
 
07/06/2012 14:24:31
Lo Rol, C'est une histoire, belle et tragique. Notre histoire qui eau fil du temps se dissout dans la Loire, notre histoire qui eau fil de l'eau coule et roucoule dans un flux indomptable mais vivifiant, magique. Etre ange histoire ? frôlant la vie, frôlant les rives de la poésique. Histoire d'eau, ... ciel ! Grande histoire d'os où de Mallarmé (bien armé) à Pasternak il n'y a qu'un seul et immense flot d'écriture traversant tous les territoires littéraires, tous les genres humains.
Philippe Thomassin