Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 
02/01/2023 22:43:47
Bonsoir Roland, Comme je ne connaissais ni la posologie, ni les effets secondaires de ta mdecine, je me suis administr LEt en Morceaux en une prise et dune seule traite. Je ralise, aprs coup, que jaurais peut-tre mieux fait de suivre lordonnance au pied de la lettre, telle quelle nous est prescrite par tes soins sur la dernire de couverture. Trois hakus par jour. Matin, midi et soir. En fait et pour tre sincre, il ma suffi dune seule piqre pour tre happ par la force, lintensit, la vitalit de ce journal intime. Ce journal pourtant dune maladie, dune convalescence, dune gurison dun t en morceaux, au fin fond dune chambre dhpital : la chambre 575. Ntant pas familier avec la forme du haku, jai vraiment t tonn que cette dite, cette mise au rgime sec, nempche pas ton verbe dtre loquent ; de dire, dexprimer non seulement tout ce que tu ressens, tout ce que tu traverses, tout ce quoi tu te retrouves faire face et de faire tenir cet essentiel pourtant en trs peu de mots. Sans ne jamais tomber ni dans lindcence, ni le pathtique dans lesquels cette maladie dont le nom fait toujours peur, peut trs facilement faire incliner le rcit que lon en fait. Le fait que tu sois parvenu viter ces deux cueils ne me semble pas relever seulement de la pudeur, de la retenue, ni mme des effets dune certaine mtrique. Non. Cet phmride de 153 hakus dit tellement mieux et tellement plus lgamment que ne le ferait nimporte quel trait, quel point la Posie peut savrer tre la meilleure des mdecines ; pour tenir la Maladie et la Mort respect, pour rester Debout, pour rester en Vie. Cette posie qui dit les liens intimes que nous entretenons avec le Vivant, mme au fond dune chambre dhpital. Cette posie qui dit lmerveillement devant tout ce qui survient, mme quand il est lheure de souffrir en sa chair. Cette posie qui dit le refus de cder, de baisser les bras, linsolence quil y a vouloir rester vivant, mme quand tout vous invite au contraire, y compris le doute. Cette posie qui sait fermer les yeux sur les accrocs que la Vie nous fait lme et qui a mme llgance den rire aux clats au moment o la Mort voudrait que nous en pleurions chaudes larmes. Bref, la posie gurit et tu en es la preuve vivante. En te remerciant chaleureusement de nous avoir offert ce livre Alice et moi. Livre que je garde comme un talisman prcieux auprs de moi et sur ma table de chevet. Amitis,
Antoine Calandra, "le Grand Corbeau du Haut-Atlas"
 
01/09/2022 13:14:59
Cher Roland, te dire que jai eu beaucoup de plaisir, lire tranquillement, texte aprs texte, dguster ton livre LE POLLINIER SENTINELLE. Cest toujours trs bien crit, fin, clairant et trace plein de pistes judicieuses reliant avec dlicatesse lOccident et lExtrme-Orient Le plus amusant, cest que je lai lu, en partie, prs dun Pollinarium (un pollinier sentinelle), en priphrie de la ville de Vannes (Morbihan) o jai pass quelques jours en dbut d't Comme quoi, les livres, quand on les lit au bon moment, sont crateurs de passerelles instantanes entre les lieux, les temps et les tres Jespre que tu nous concoctes, en ce moment, un nouveau livre o le haku et la culture japonaise auront encore une place de choix. Tiens-moi au courant de tes nouveauts.
Thierry Cazals
 
04/10/2021 20:32:18
Aujourd'hui, 4 octobre, jai lu sur mon calendrier que c'tait la St Franois dAssise Je me suis souvenue de louvrage que vous aviez crit, il y a quelque temps : Le Parloir aux Oiseaux - Cinq chantelettres Franois d'Assise... Ce livre est si subliment beau..., si humblement sublime...Vous y avez si profondment et si intensment ctoy les cimes les plus les hauts... Vous nous avez transmis, Roland Halbert, un Bien prcieux, inestimable... Je dois vous avouer que, grce vous, jai eu envie dapprendre couter avec attention les oiseaux. Petit petit, patiemment, japprends les reconnatre, reconnatre leurs chants. Le chemin est long... Jessaie de percevoir ce quils veulent dirent, avec lespoir de comprendre un peu ce quils veulent nous dire. Javoue que je ny arrive pas encore bien, mais jessaie, jour aprs jour... Angela L
Angela L
 
02/10/2021 14:06:09
"Le Cantique de Caravage" ? Un magnifique ouvrage, tant dans la forme que dans le fond, un hommage l'art et la posie. Un haut vol cratif ! Un cantique au sens biblique, quand le regard sait voir la BEAUTE et, par la puissance du verbe, la transmettre dans une louange partager. Amitis.
Ghislaine Lejard
 
09/04/2021 08:08:48
Cher Roland votre livre est remarquable et mon retard impardonnable. Prenez bien soin de vous. Avec toute ma sympathie. D. Bore
Dominique Bore