Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 
06/01/2008 17:05:11
Cher Roland, J'ai redcouvert en toi le got de la conversation autour d'un texte, dans la douceur agite de l'amiti. J'ai dcouvert par toi et par mon fils les merveilles du mas mesoamricain. J'ai dcouvert tes haikus par la traduction d'une ancienne lve. J'ai l'avant-got du chant du chocolat, et surtout ton coute et l'coute--shma Isral--de Sainte Ccile qui nous tendons l'oreille avant de nous prononcer. Gerald Honigsblum
Gerald Honigsblum
 
02/01/2008 20:31:10
J'ai got en 2007 votre agrable compagnie, cher pote, et j'espre bien avoir, en 2008, quelque occasion de vous retrouver. Recevez tous mes voeux pour cette anne nouvelle. Donnez-nous encore lire, couter, ressentir, vibrer comme vous savez si bien le faire.
c.
 
03/12/2007 23:40:29
Nos regards se sont croiss Au chocolat dgust, Un moment on s'emmerdait, Les livres j'ai regard, les cartes tu m'as donn, et l je fus embarque...
L.L
 
26/09/2007 18:57:01
Cher Monsieur, J'ai visit avec beaucoup d'intrt votre site et j'ai apprci son contenu. Merci pour tout ce que vous y prsentez. J'ai galement t trs sensible votre carte de visite et votre humour ! Comme vous pouvez l'imaginer, j'attends avec impatience et curiosit "Chanterelle". Bien vous. Jeanne
BRUN Jeanne
 
21/07/2007 11:26:12
Monsieur, J'ai dcouvert dernirement chez mon libraire votre ouvrage Blues pour Cadou. Mon pouse (80 ans en dcembre prochain)et moi, nous aimons beaucoup Ren-Guy Cadou. C'est un bel hommage que vous lui rendez l. Grand a t notre plaisir de lire votre posie. Nous esprons que vous continuerez longtemps ainsi. C'est bien ce que vous crivez, Monsieur.
Robert et Marie-Thrse de Chteaubriant