Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
04/07/2007 13:23:47
Cher monsieur, Je ne comprends pas: j'ai tapé Roncevaux, où je voulais passer une semaine pour les vacances avec ma femme et mes enfants et ma caravane; Et je tombe sur votre site. Etes-vous une agence de voyage? Après quelques clics je me rends compte que oui. excusez d'avoir été surpris, je croyais que j'étais sur un site de poète, et moi qu'on me parle de frigidaire, de slip qui gratte ou de la nappe qui faut se décider à laver, ça m'ennuie car déjà que je travaille dur sur les autoroutes...Je préfère qu'on m'aide à voyager...Pour vous remercier, je vous donne ces mots: " Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir...". Vu que je ne suis pas poète , je ne vous parlerai pas du sécateur, qui ne s'ouvre pas, acheté à Bricorama. Trop cher. Pour la qualité de merde. Matin foutu, matin poilu. La terre m'attend. Les roses fanées aussi d'ailleurs. Qu'elles aillent se faire foutre. ( C'est mon prof d'atelier d'écriture qui nous apprend ).
Saadi
 
22/06/2007 02:34:01
Monsieur, A vous lire, vous êtes le seul à pouvoir m'aider à répondre aux graves interrogations jardinières qui me hantent... oui quand je lis vos écrits sur les haïkus, je ne désepère pas de trouver des réponses à ces graves questions que pose un jardin de ville qui se prend pour un prè campagnard. Voilà: les oiseaux dans le jardin en prennent tout à fait à leur aise. Leur tapage n'est pas nouveau. Mais depuis qu'ils se sont rendus compte que les papillons étaient si nombreux, alors là, on ne s'entend plus du tout, ils sont déchaînés de joie.Que faire?! En plus, le chat du voisin, grisé par les herbes folles se prend maintenant pour un tigre. Il me surveille amicalement, il fait semblant de dormir sur le mur chaud, mais je vois bien que c'est une feinte: dès que je change d'activité, que j'arrête de regarder les feuillages et le ciel pour détacher une rose fanée,alors ses paupières bougent. Il croit que je ne m'en aperçois pas. je vous donnerai la prochaine fois des nouvelles des escargots.Là, c'est carrément pire ...Quand aux 2 pieds de tomates je les soupçonne de ne pas pousser, ça les amuse de m'obliger à me plonger dans Rustica, excellente revue poétique où l'on apprend à semer son persil en phase ascendante de la lune. Surtout pas en phase descendante, malheureux...Je vous recommande la lecture de cette revue , juste à côté du Matricule des anges à la bibliothèque .
rusticaravane
 
13/06/2007 01:39:33
Cher monsieur, Je suis étonné que votre poésie soit encore confidentielle. Quel souffle. J'ai lu votre livre Ornements des Dieux, ainsi que le texte sur le poète de Louisfert...et je ne doute pas que vous trouviez un écho, un jour, chez des lecteurs qui sauront reconnaître la force qui traverse le poète et les mots de son oeuvre.Les humains sont ainsi faits qu'ils s'enthousiasment posthumement, je viens d'en faire l'expérience ( enfin, ce n'est pas moi qui ait fait cette expérience posthume, je ne vous parle pas de l'au-delà ). Caromama de derrière les fagots.
La gitane caromama
 
12/06/2007 22:25:30
Ce soir, j'ai refait un tour en poésie "terre habitable". Merci pour cette belle promenade. Tu auras bientôt de bonnes nouvelles. Avec toute mon amitié Marc
Marc GUILLET
 
12/06/2007 12:01:23
ne vous emballez pas trop si les statistiques de consultation de votre site explosent. c'est juste moi et mes copines enfin, surtout moi
c.