Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
09/11/2008 18:39:48
Moi aussi j'ai imaginé le portrait de Roland Halbert. Je vois la cinquantaine à peine grisonnante taille moyenne mince les yeux bleus, des oreilles étirées par des boudinets. Avec l'écriture la musique est son autre passion, je le vois bien à la guitare mettre en musique des poêmes. Il fait du sport qu'il pratique suivant la saison soit en short moulant en tissu éponge ou en survêtement lilas comme sa fleur préférée. Il aime la nature les oiseaux sauf ceux de mauvaises augures, les animaux vifs comme l'écureuil ou le suricate. Je ne le vois pas en costume au point que s'il doit porter la cravate pour une grande occasion il est contraint d'en emprunter une à ses copains, et là il n'a que l'embarras du choix chez certains. Il aime beaucoup cuisiner. Ses spécialités sont la soupe aux potirons, le poireau au lait, le "polet rôti" aux chataignes et pour les desserts que du chocolat.
Est-ce-que l'on gagne quelque chose si on a presque tout bon ?
M. de la boutouchere
 
03/11/2008 22:14:30
Chanterelle et Lapidaire 17 sont en ma maison, comme deux beaux objets. Je peux ouvrir ces livres quand le plaisir, le besoin est là... Bien sûr, en amoureuse des espaces vierges, des lieux possibles d'expansion,je goûte particulièrement la façon dont vous les mettez en page. C'est pour moi de la chorégraphie, car je ressens aussi les mouvements, les couleurs de vos choix, quelque moment parfait, clair, très très précis, raffiné, luxueux de la "mise en simplicité".
Catherine Violet, danseuse
 
17/10/2008 11:37:45
Tu écris avec un cil, c'est sûr. On serait tenté de dire qu'il y a du Claudel là-dessous, mais du Claudel en infusion. C'est moins consistant en matière, mais c'est plus fin en saveur. Chez lui, le sucre du style passe directement dans le sang; chez toi, il y a le nez qui filtre au passage les fragrances. On boit Claudel dans un bol en argile, toi, tu gagnes à fréquenter la porcelaine nippone...
Eric Chartier, comédien
 
10/10/2008 14:34:21
JMG Le Clézio est aujourd'hui nobélisé. Je n'oublie pas qu'il fut l'un de vos fervents soutiens (pour Ornements des dieux). Cet "explorateur de l'humanité", tel que le décrit dans ses attendus l'académie suédoise, vous avait donc connu et reconnu. Je suis fière de lui, et fière de vous.
S.
 
24/09/2008 11:39:55
Chanterelle nous livre une poésie aux intenses accents spirituels, empreints d'attention à la souffrance humaine, mais aussi et surtout de son message en terme de sublimation vers l'art, qu'il soit musical ou poétique. Ce poème, écrit sous forme de prière pour la plupart de ses pages, appelle au silence, à la méditation, à la "rumination tranquille" des images dures et tendres qui l'émaillent en alternance. Prière exaucée !
Marie Népote