Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 
25/05/2011 12:10:48
Merci et félicitations à vous Roland pour cette roue des cinq saisons.Une lecture qui m'apporte une bouffée d'émotions, de couleurs, d'odeurs et d'humour.Les jolis menus me mettent l'eau à la bouche. Encore merci, et au plaisir de vous revoir à Montjean
Gisèle
 
16/05/2011 18:57:53
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton livre. Ce qui fait la différence avec d'autres haïkus c'est l'esprit. Il n'y a pas seulement la lettre : il y a l'esprit. Quelques mots mais, derrière, une connaissance de la poésie japonaise, de la civilisation, de la langue... Une réussite !
Christian Bulting
 
15/05/2011 19:56:35
Si les haïkus peuvent-être à la fois ordinaires et inouïs, ils sont avant tout une préparation à l'écoute et à la perception . Roland, tu nous entraîne avec eux dans un Art de vivre , alors dégustons et n'ayons pas peur de nous en mettre plein le doigts.
Martine -Lauth
 
12/05/2011 12:59:59
Merci pour ces bouquets garnis des cinq saisons dont j'admire la finesse et l'humour, le subtil et très japonais, très funambulesque équilibre entre le ras de terre et le métaphysique, l'assiette et les nuages. Le haïku est, tu le sais, galvaudé, mais toi, tu es un vrai haïkiste dans l'esprit et donc dans la lettre - l'idée au gramme,au milligramme près, comme tu sais peser l'âme des dix mille choses !
Yves Leclair, poète
 
11/05/2011 17:48:38
Moi je ne suis qu'une modeste rimeuse pétrie d'admiration pour plus doué que moi, rêvant... mais qu'importe je vous découvre et suis ravie et comme c'est le printemps: Mon vieux cerisier Décide encore une fois De m'offrir ses fleurs mais aussi au papillon Et à l'abeille dorée
Jouvencelle