Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 
01/04/2012 17:07:50
Avec le Fleuve et le Rocher, Roland, vous inscrivez votre nom dans la ligne des potes de la Loire, mais vous le faites d'une manire trs diffrente des classiques, d'une faon tonnante, incongrue parfois: les apports les plus divers, les citations, les morceaux d'archives, s'intgrent dans le flux du recueil, dluge d'images, maelstrm de sonorits...Vous crivez ainsi une nouvelle page, originale et surprenante, non dnue d'humour, dans l'histoire dj longue de la posie fluviale.
Marie-Nolle Hpital
 
31/03/2012 12:50:03
Roro, Je vais essayer de te le dire tout simplement, comme a , ce s'ra rgl d'entre d'jeu : tu as fait un trs beau et trs grand livre . Vraiment , si la posique existe , elle n'a jamais exist aussi haut . J'ai plusieurs fois tir ma gabarre sous l'ermitage des Petits-Capucins . J'en croyais le fond plat mais j'ai sans cesse accroch au fond, aux rives , au ciel . Quel flot ! J'ai bien tent de prendre mon lan sur les 4 premiers flux , mais le dernier est long , long, long, long. Et si fort . J'y suis encore . Je reste accroch l'aubpine des prodiges. Je manque d'entranement . J'attends des leons de navigation du Lord !il sait, lui, rgler la cadence des haubans et des chevaux ... Pour l'instant, je retourne m'asseoir au bord du Fleuve et tenter une bonne fois d'en tracer le schma. Prte-moi ton doigt d'alluvions . Mais dis-moi Roro, quand irons-nous aux les retrouver nos Lolas, avec ta belle chemise bleue? Par virer ?
Youssef du GGPCF
 
31/03/2012 10:32:03
L'Histoire en filigrane nous accompagne sur ce fleuve au fil des poques, des saisons. Nous voici embarqus dans les mots assembls comme seul sait le faire Roland ! "Et la vie va son cours de vaisseau emport pareil au bassin mouvant des femmes" ! C'est sublime ! Et le dictionnaire lectronique : traduction de notre poque, tellement bien vue, humour en sus. Un livre d'rudit, d'homme discret et tellement sensible. Merci Roland de nous donner lire ton criture. MOG
MOG
 
31/03/2012 10:09:26
J'ai crit a, ce matin, sur mon cahier "co raison" de chez U : Je relis "Le Fleuve et le Rocher" avant de m'endormir du dbut la fin. Je le relis mon rveil de la fin au dbut. Et voil que je perois ce formidable chant du fleuve Loire, qui monte et s'amplifie, de la nuit des temps nos jours,o se mlent drames et joies, truculence et dlicatesse, couleurs et odeurs ; l'histoire qui revit travers celle du Petit Peuple et celle des Grands ;on s'y plonge, et l'on arrive pas glisss notre actualit, si" e- commerce" que tu traites avec ton humour qui peut tre froce et... et... et... mes mots sont insuffisants pour te dire : ce que tu nous offres, c'est trop beau ! Un des plus beaux hommages potiques la ville de Nantes et son fleuve. Ils en ont de la chance ! Tout ceci dit avec le coeur de "Jouvencelle" ET MOI AUSSI, J'EN AI DE LA CHANCE : t'avoir rencontr est une vraie bndiction.
Christiane Guicheteau, Saint-Vincent-sur-Jard
 
30/03/2012 13:08:09
Une fois de plus, tu as fait un superbe travail, tout en finesse autour de la Loire. Flicitations pour ce bijou trs russi, fruit de beaucoup de recherches vers un aboutissement gnial. Une gogane par-ci, un oiseau par-l... Les haikus sont parfaits (pas comme ceux de certains ! suivez mon regard) Les goganes sont en fleur, je les ai vues en passant Champtoc. Et, ce matin, j'ai vu aussi ma premire hirondelle autour de l'glise de Montjean, peut-tre est-elle venue "en jet priv" ?
Martine Martin