Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 
07/06/2012 14:24:31
Lo Rol, C'est une histoire, belle et tragique. Notre histoire qui eau fil du temps se dissout dans la Loire, notre histoire qui eau fil de l'eau coule et roucoule dans un flux indomptable mais vivifiant, magique. Etre ange histoire ? frlant la vie, frlant les rives de la posique. Histoire d'eau, ... ciel ! Grande histoire d'os o de Mallarm (bien arm) Pasternak il n'y a qu'un seul et immense flot d'criture traversant tous les territoires littraires, tous les genres humains.
Philippe Thomassin
 
06/06/2012 12:29:29
dsole la fautee pour il faut enlever un r pour crite ! j'ai du mal en franais parfois ! mais pourtant c'est un participe comme en italien! F D R B
Francesca Della Rocca Bianca
 
05/06/2012 21:04:10
Nous n'avons pas de rivire aussi belle, aussi majestueuse dans mon pays d'Italie!J'ai aim votre livre Le Fleuve et le Rocher pour 100 raisons au moins. Bien qu'italienne, j'ai toujours vcu proximit de la rvire, prs du quai Hoche , prs de Bouchemaine. J'y suis aussi attache que n'importe quelle angevine. Pour lire e livre il suffit de se glisser comme Ophlie dans la chevelure du fleuve. L'eau permet le mlange des poques et des genres. On fait en quelques lignes le grand cart entre Barbe Torte, les goganes, la Prouse et Jacques Demy. Ah vraiment j'adore ces vocations! Ce livre est vraiment trs russi, original, riche.. j'allais oublier: j'ai chez moi, une belle belle carte qui prsente Nantes au 18e, j'y ai dcouvert le couvent des Capucins (c'est un peu italien a, frre Franois que j'estime au del de tout) , je ne l'avais pas encore vu. moi qui croyais que c'tait une cration qui vous revenait...
Francesca Della Rocca Bianca
 
27/05/2012 18:02:57
Depuis mon fauteuil roulant, je ne la vois plus notre belle Loire. En lisant votre dernier recueil " le fleuve et le rocher", je la dcouvre charge de tant d'histoire et de beaut.Un travail de recherches normes qui me fait voyager avec flicit. Merci pour ces bons moments que vous me permettez de vivre grce vos crits. Si vous venez Montjean sur Loire , n'hsitez pas me faire une petite visite Gisle
Gisle Boutet
 
25/05/2012 15:06:59
Jai bien aim ta promenade nantaise : tu as su enchanter (aprs Gracq et Mandiargues) quelques lieux emblmatiques de la ville, en les nimbant de cette aura dimaginaire tout scintillant de culture. Je pense notamment aux cerceaux fauves de Buren sous lesquels Le Fleuve insinue sa crinire , au Passage Pommeraye, gorg de fruits dfendus et flamboyant de tentations ou encore lhtel La Prouse, hauban de tags Comme toujours, tu as lrudition lgre et limage fertile, et ta mmoire - ce remarquable broyeur ferraille et archives - fait merveille, convoquant, voquant, pour notre plus vif plaisir, les grands fantmes qui hantent la ville : J. Verne, J. Vach, J. Demy ou Barbara. Les grands vivants ne sont pas non plus oublis : P. Michon en fameux capitaine des critures ou Fabrice Hybert.
Hubert Bricaud