Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 
11/11/2012 18:41:14
Une leon de peinture selon Balthus que tu traites savamment pour entrer dans l'intelligence sensible du haku et de la difficult d'tre bon hakiste. Merci, Roland, pour l'tat d'alerte dans lequel tu nous jettes, lecteurs ou apprentis sans cesse menacs d'assoupissement... ou pis, faiseurs de "singeries" ! Merci, pour la saisissante dmonstration que tu fais des rapports troits des arts entre eux.La peinture, la posie, la musique, l' Art pour se dresser contre la dtresse et le vide d'une poque, la ntre, technoscientifique et dshumanisante. "Balthus ou l'oeil des saisons" fait partie de tes "petits travaux" qui enrichissent une oeuvre fconde et de longue haleine au service de la rvlation de l'"accord profond", ce que Kandinsky appelait la "Ncessit Intrieure".
Odile Linard
 
04/11/2012 19:08:33
Vous venez de signer un article sur Balthus dans "Ploc ! La revue du haku". Vous y dveloppez la preuve flagrante de l'alliance o se rpondent les arts. Le passeur que vous savez tre avec brio livre dans ces lignes de prcieux conseils et d'utiles mises en garde. Votre article se dvore les yeux grands ouverts pour mieux en absorber les liens subtils, les vocations signifiantes. Voici des lments de plus engranger pour une pratique plus avise de cette posie dont vous tes le spcialiste et le fidle dfenseur .
Marie Npote
 
21/10/2012 12:27:34
le 21/10/2012, Cher Roland, lors de la soire du 16 octobre 2012 tu m'as transport dans l'Univers de la magie des mots, un grand merci pour ces instants inoubliables. J'ai t conquis, par la tonalit, le rythme, les nuances,la ponctuation,les modulations,les silences parfois...de l'criture si fascinante et envoutante du pote... Amitis,
Francis Cottin
 
18/10/2012 23:22:29
Roland, je vous remercie de me faire voyager par vos hakus dans le monde entier et dans le temps, de me faire sentir les cerisiers des jardins de Japon et les flocons de neige d'hiver qui s'approche de la Sybrie. Avec un trs joli souvenir de la soire "pour la posique".
Yulia
 
17/10/2012 13:26:21
La soire d'hier, Paris, fut un rare moment d'intensit potique, tu nous a offert l'essence pure du langage, tu as tress sur le mystre les mots essentiels afin qu'on se sente admis dans le si proche ailleurs de la posie. Tout cela fut un enchantement. Merci pour tout ce que tu cris, merci pour cette posie cristalline, dlicate et lumineuse que tu sais faire sourdre du silence, Avec mon amiti,
Jean-Joseph Julaud, crivain