Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 
22/06/2016 11:00:31
qui n'a rv un jour d'une parfaite osmose entre peinture et posie, entre posie et peinture? Avec "la saison qui danse", le rve devient ralit. Avec ce livre mouvant, blouissant, l'art du habun est revisit, rinvent: pome libre, biographie, chronique, carnet, critique artistique, tous les genres sont transcends pour dresser le portrait sensible, attachant, bouleversant d'un homme la vie brve, dense et dansante, d'un peintre au parcours douloureux. Un grand artiste, dans la peau d'un nain, est clbr par un grand pote.
Marie-Nolle HOPITAL
 
16/06/2016 18:16:45
Hier soir, plonge dans la douceur de la vranda, ce habun miraculeux, je l'ai relu et l, je suis reste sans voix, subjugue, dborde par l'motion... Bouleversant, oui c'est le mot, car bouleverse, je l'tais au plus haut point: par ce travail colossal de recherches, par ce que tu as su faire deviner de l'extrme sensibilit du peintre, de sa dtresse aussi sans doute face son handicap,de sa fuite dans l'alcool et la dbauche, et la richesse de sa peinture. J'avoue qu'avec toi, je le dcouvre vraiment. J'ai longtemps, longtemps lu et relu "Chroniques de l'clair" mais "La Saison qui danse" n'est pas prs de me quitter. Il faut du temps, aprs la premire lecture enthousiaste, pour goter la beaut des mots, de la pense et entrer vraiment dans le texte. Je suis certaine que tu vas avoir du succs! Souris et moque toi de moi.
Christiane Guicheteau
 
09/06/2016 11:14:59
Cher monsieur, Quelle agrable surprise de trouver dans ma bote aux lettres votre beau livre LA SAISON QUI DANSE ! Mes plus vifs remerciements pour ce rayon de soleil qui me rconforte au moment o mon pouse est l'hpital. Je vais lui lire quelques courts passages que, j'espre, elle comprendra comme : " Carr botanique - / Une abeille danse autour / d'un fauteuil roulant." Encore merci. Bien amicalement.
Sylvain Smague, crivain
 
17/05/2016 21:46:13
Tes livres sur les PAJAROS, sont un chef-d'oeuvre. The most artistic and meaningful poems of de ces cinq dernires annes. Du trs grand art. WOW!!!! Magnificos ! Gracias por compartir tu talento conmigo mi querido amigo. Un abrazo mexicano desde los Estados Unidos.
Lolis
 
16/05/2016 09:23:07
Bonjour Monsieur, Je suis Brigitte Allioux, et je viens de dcouvrir votre analyse de ma traduction. Je suis vraiment heureuse que ce texte vous ait plu. Jai dcouvert "Hakus du chat", un peu par hasard, Tky, en musardant dans une librairie. Ce livre ma tout de suite plu par ses dessins et ses rfrences au haku classique, lart japonais, la posie chinoise... Minami Shinb est un dessinateur exceptionnel, je viens de le rencontrer en mars Tky. Je suis vraiment contente de savoir que vous, pote et hajin, avez aim aussi ce Sseki. Cest rconfortant, pour moi. Cette traduction a t un vritable dfi: respecter la fois Sseki (bien sr) et le pourquoi du choix de Minami Shinb choix sinisant, dailleurs. Il ma fallu aussi me jeter leau pour crire les notes qui mont sembl tre ncessaires pour traduire les deux auteurs. Je viens de lire avec motion votre "Fentre stellaire" Je me mets la traduction de hakus de Shiki, toujours illustrs par M.Shinb. Encore toute la joie davoir dcouvert votre critique. Cordialement,
Brigitte Allioux