Dernières mises à jour>>
Signature de Roland HalbertExplication du sceau de l'artiste

Livre d'or

Vous êtes invités à laisser par écrit vos réactions au site ou vos messages:

[Ajouter un message]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 
21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 
41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 
61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 
20/10/2020 12:50:39
Dans "Du fruit dfendu", Caravage reste omniprsent : couverture, fine observation de ses fruits, mais cest un peintre daujourdhui. Vous le confrontez tous les maux de notre sicle : pesticide, chmage, pauvret, malgr ltiquette du commerce quitable On admire lintense picturalit de vos hakus, les natures mortes contemples au muse des vanits. Je suis toujours blouie par le choix des citations au seuil et la clture de louvrage , par les qualits esthtiques et typographiques de vos livres, couleur de couverture, disposition des pomes sur la page blanche. Et japprcie la lgret, lhumour, lironie : fragment de dialogue, trajet dun livreur saisi au vol et clin dil si drle Philippe Katerine (un artiste aux inventions tellement saugrenues, rjouissantes !) Parfois, a grince un peu : le vernissage si justement stigmatis, mondanits, snobisme qui prennent le pas sur lart. Vous avez le sens de la drision. Enfin, nous demeurons en posique : Vivaldi en bouche et Bach. Jaime cette osmose entre les plaisirs diffrents des sens et, plus encore, loffrande musicale du merle noir, chelle montant vers le ciel, chant lanc dans lair Voil qui complte merveille votre Cantique et qui comblera vos lectrices et lecteurs qui ont attendu si longtemps votre nouvelle parution posique .
Marie-Nolle Hpital, Marseille.
 
06/10/2020 10:19:27
Il y a trop de livres sur Caravage dans les boutiques, mais sil devait nen rester quun ce serait celui-l. Dans un cadre calendaire qui ne sembarrasse pas de dranger ou non celui des saints, Roland Halbert nous ouvre vers le matre du clair-obscur un chemin neuf entre la pourpre cardinalice du "Saint Jrme crivant" et le sang de la "Dcollation de saint Jean-Baptiste". Trois voix sy dclarent, voix du pote, de lhistorien et du voyageur, dont les sources tutlaires voquent notamment Baudelaire, Mallarm, Giono. Nourries par une connaissance profonde de lhistoire de luvre, ces voix tissent, dans une criture dont ltymon stylistique serait la synesthsie, un rseau de signes o lesprit convoque et conjugue tous les sens. Elles y dveloppent, dans une dialectique de lombre et de la lumire, du sacr et du profane, de la terre et du ciel, cette approbation de la vie jusque dans la mort (Georges Bataille) qui habite le chant du "Jeune saint Jean-Baptiste au blier", course perdue, tombeau ouvert, en cho peut-tre au galop du "Cur-Cerf" de Giono. Tour tour grave et factieux comme on pourra en juger dans le morceau danthologie quest la visite chez le psy, et se jouant de tous les registres, Roland Halbert projette sur latmosphre obombre du monde de Caravage, son ct Mallarm, dirait Proust, une lumire nouvelle jusque dans les plus infimes dtails, quil faut voir la loupe, telles ces griffures presque imperceptibles sur le pied de la table de Jrme, traces fugaces de son compagnon emblmatique. Et il nous suggre encore de relire autrement nos contemporains ou de revoir le "Taxi Driver" de Martin Scorcse laune de "La Vocation de Saint Matthieu". Ce livre est une vritable leon de Tnbres pour tous ceux qui souhaitent connatre et comprendre Caravage. Ils y apprendront que tout y est vrai quel que soit le rgne et les manchots de Kansas City ne sy sont pas tromps : les plumes dun ange comme la moindre fleur des champs. Ralisme de Caravage ? Si lon y tient et si lon ny entend pas seulement la crasse aux pieds des plerins, la verrue au front de Joseph ou encore le ver dans la "Corbeille de fruits". Mais disons plutt "relles prsences" (Georges Steiner) qui donnent la mesure de labme entre Caravage (tax parfois dAntchrist, note Roland Halbert) et liconoclasme contemporain : "la Joconde" de Marcel Duchamp ou le "Piss Christ" dAndres Serrano ne sont que plaisanteries de potaches face aux prostitues dans lesquelles Caravage a littralement incarn Judith, la Vierge ou Madeleine. Et cest cela que Roland Halbert nous fait ressentir mieux que personne dans son "Cantique de Caravage".
Philippe Arnaud
 
01/10/2020 16:25:19
Merci, merci mille fois pour votre blouissant Caravage qui devrait tre lvnement de la rentre littraire. Nombre dcrivains se sont empars du sujet et pourtant, vous faites du neuf et jamais ces fragments pars de notes, citations, calepin que vous runissez ne mont donn une telle impression dachvement, de tableau parfait. Belle parent entre mendiants et prostitues dhier et daujourdhui. Les descendants des peintres deviennent des cinastes, ornent les murs dphmres graffitis. Caravage renat, plus jeune que jamais, grce ce livre magnifique, calligrammatique et calligraphique ; que de blanc pour mettre en valeur la raret du vers, que de noir denfouissement do jaillit la lumire. Lhistoire est tragique, mais quelle ironie savoureuse dans lvocation du docteur Beeri ! Vous accompagnez la douleur et vous suscitez le rire ; Rome se mtamorphose sans cesse sous votre plume, cit tour tour antique, baroque, contemporaine Splendides reproductions, qualit graphique, typographique, cest une merveille dune densit potique, dune puissance dexpression tonnante. Enfin, lart prend lair, sort de lespace confin des muses : tags, affiches, fresques murales offrent la peinture la rue, au passant, au peuple Votre rudition est au service dune grande libert dcriture, dune langue rinvente, indite, enthousiasmante. Votre long cheminement auprs de Caravage vous a permis de crer un chef-duvre.
Marie-Nolle Hpital
 
27/03/2020 21:30:28
Cher monsieur, Je profite de nos longues journes de confinement pour relire un un vos livres, tant lune de vos fidles lectrices depuis fort longtemps. Je crois que je possde presque tous vos ouvrages ! En ces temps de tragdie et dinquitudes causes par le virus Covid19, vos ouvrages nous font beaucoup de bien. Ils nous offrent des moments de rels bonheurs, dmotions, de paix, dvasion. Ils nous offrent aussi de jolis moments de rires et de sourires ! Votre talent, la beaut et la subtilit de vos textes, la finesse de votre criture, mmeuvent chaque jour davantage. Chacun de vos livres enrichissent et gayent ces journes grce la richesse et limmensit de votre culture et de vos connaissances, mais aussi grce leur force et leur profondeur. Nous vous remercions trs sincrement pour tout cela. Madeleine M
Madeleine M
 
26/10/2019 19:38:36
Permettez-moi de vous remercier de m'avoir fait dcouvrir cette posie de la lenteur et de l'essentiel qui m'ont ramen, quelques instants, au sacr.
Docteur Jacques Thomas